Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thierry Charpentier - Photographe et Créateur d'image
  • Thierry Charpentier - Photographe et Créateur d'image
  • : Toutes les photos présentes sont disponibles en HD. Pour toute commande de photo, de retouche ou de photomontage ou tout renseignement, cliquez sur le lien "contact" ci-dessous ou dirigez-vous vers www.photomontage.fr - 01.60.11.68.18
  • Contact

Pages

/ / /
Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Voici le dernier épisode de l'Armada de Rouen 2013 et pas des moindres car cette journée du dimanche 16 juin a vu descendre la Seine jusqu'à l'estuaire tous les voiliers réunis pour l'occasion. En pleine nature, dans un décor que nous offre la ville de Jumièges, je vous propose donc de vous montrer par ordre de passage tous ces bateaux. Vous pouvez revenir sur l'article Les bateaux sont amarrés à Rouen pour avoir des précisions sur chacun des bateaux. Toutes les photos ainsi qu'une grande partie non publiée sont disponibles à la vente en haute définition

Le premier qui pointe son nez est l'Etoile de France (France).

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Suivi par le Tenacius (Grande Bretagne).

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Mercedes" (Pays Bas) à été construit sous le nom d'Huibertje en 1958. Il est entièrement restauré en 2005 sous le nom de Mercedes. Sa coque est en acier noire, il s'agit d'un deux mâts à voiles carrées de hautes technologies.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Götheborg" (Suède) est un navire à voile de 3 mâts mesurant 74 mètres. Il est une réplique à l’échelle réelle d’un vaisseau marchand éponyme du 18ème siècle. Ce navire a été construit entre 1995 et 2003. L'original a coulé dans le port de Göteborg en 1745 en revenant de chine.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Götheborg" (Suède).

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Mutin" (France) est la plus ancienne unité naviagante de la marine nationale. Il a été lancé en 1927 aux Sables- d'Olonne. Le Mutin effectue des missions d'instruction (de septembre à avril) et des représentations (d'avril à septembre) sur la façade atlantique française. C'est le plus vieux bateau de la Marine nationale encore en service.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"La Belle Poule" : Ce voilier est le 4ème navire de la marine française à porter le nom de Belle Poule. Tout comme sa sœur jumelle, l'Etoile, la Belle Poule fut construite sur le modèle des goélettes "Paimpolaises" qui pêchaient la morue en Islande. Elle a rejoint les Forces Françaises Libres durant la Seconde Guerre Mondiale. La Belle Poule est dorénavant un voilier-école et participe régulièrement à de nombreuses manifestations nautiques.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le TS Royalist" est un navire-école qui forme les cadets pour la marine britannique. Avec un équipage de 6 membres permanents il embarque jusqu'à 24 cadets par semaine. Il navigue habituellement vers les îles anglo-normandes, la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. Il participe fréquemment aux Tall Ships' Races européens. Seuls les cadets de plus de 16 ans y participent. En 1992 le TS Royalist a subi une refonte pour une amélioration de ses installations intérieures.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Loth Lorien" (Pays Bas) a été construit en 1907, ce voilier appelé autrefois Njord était utilisé pour la pêche aux harengs jusqu'en 1944 puis a été abandonné. En 1989 un Hollandais le rachète et le restaure lui-même et décide de l'appeler Loth Lorien. Aujourd'hui c'est un bateau de croisière luxieux qui peut accueillir 34 passagers.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Santa Maria Manuela" (Portugal) est un navire-école du Portugal. Avec le Créoula, il est un des survivants de la flotte morutière portugaise. Au début, c'était un navire de pêche à la morue sur les bancs de terre neuve au canada. De nos jours ce voilier est utilisé pour du tourisme culturel.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"L'Etoile du Roy" est la réplique d'une frégate corsaire malouine de 1745. Ce navire 3 mâts de 310 tonneaux avec 240 hommes d'équipage était armé de 20 canons. Construit en 1996 en Turquie sous le nom de "Grand Turk", il est depuis 2010 le navire amiral de la flotte Etoile Marine.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Wylde Swan" a été construit en 1920 à Kiel en Allemagne sous le nom de Jemo et était utilisé pour la pêche aux harengs. Le navire est mis hors service à la fin du 20ème siècle. Il a souvent changé de propriétaires avant d’être converti en schooner en 2010. C’est actuellement la plus grande goélette à hunier à deux mâts du monde.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Dar Mlodziezy" (Pologne), signifie "Don de la jeunesse". Ce voilier a été construit grâce au jeunes de la région de Gdansk. Il devient un voilier-école et il est équipé de radars, de systèmes de communication par satellite, d'équipements de sécurité... En ce qui concerne sa coque, il a la poupe carrée, ornée de sabords de chasse et de galions, un mélange de tradition et de modernité. Avec plus de 100 mètres de long, il fait partie des plus grands voiliers-écoles du monde.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Shabab Oman" a été construit en Ecosse en 1971. Au début il avait pour vocation d'entraîner les jeunes à la navigation. C'est l'un des plus grands voiliers en bois naviguant. Sa figure de proue rend hommage aux marins arabes qui régnèrent jadis en maître sur l'Océan Indien.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Cuauhtémoc", construit à Bilbao en 1982, appartient à la Marine mexicaine qui l'utilise comme navire-école. Il est un symbole au Mexique car il illustre l'esprit de combativité et d'indépendance, par référence à l'empereur Cuauhtémoc. Ce dernier figure d'ailleurs sur la proue du bateau.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Cuauhtémoc"

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Marité" est un trois-mâts goélette Français construit en 1923. il est le denier des terre-neuviers en bois du patrimoine Français. A la base il était destiné au travail de morutier, mais au fil des ans il est devenu un bateau de plaisance. Ce navire servira à l'émission Thalassa durant quelques années.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Stad Amsterdam" a été construit de 1997 jusqu'en 2000. C'est un clipper trois-mâts et il est le plus jeune de sa catégorie, sa coque est métallique. Ce voilier a été construit par des chômeurs en réorientation et des jeunes ayant terminé leurs études secondaires. Ce projet a été une véritable dynamique sociale pour la ville d'Amsterdam.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"JR Tolkien" (Pays-Bas) : Au début le JR Tolkien s'appelait Dierkow, c'était un bateau qui était utilisé pour transporter les marchandises dans la mer du nord et dans la mer baltique. En 1996 le bateau est acheté par un Hollandais qui l'a transformé en bateau de croisière luxieux. Il possède 11 cabines avec douche et wc. Le salon pricipale peut accueillir jusqu'à 50 personnes pour dîner.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Sagres II" a été construit en Allemagne, de 1937 à 1938, dans les chantiers Blohm & Voss de Hambourg. Il s'appelait alors Albert Leo Schlageter et servait de navire école à la Kriegsmarine.

Il appartient à la même série que le Tovarishch (Ukraine), ex-Gorch Fock I (Allemagne), le Mircea (Roumanie) et l'Eagle (États-Unis).

Endommagé par une mine en Mer Baltique, il fut récupéré par les américains en 1945. Vendu au Brésil, il prit le nom de Guanabara.

Il fut enfin vendu au Portugal en 1961 et porte aujourd'hui le nom de Sagres, du nom d'un promontoire situé à côté du Cap Saint-Vincent (côte sud-ouest du Portugal).

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Sagres II"

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Sagres II"

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Cisne Branco" est le navire école de la marine brésilienne, et le vaisseau ambassadeur d'une nation, construit à l'occasion des célébrations du 500ème anniversaire de la découverte du Brésil. Ses missions étant de représenter le Brésil lors des évènements nautiques nationaux et internationaux.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Gulden Leeuw" (Pays-Bas) C'est une goélette à hunier à trois-mâts construite en 1937 pour le ministère danois de l'agriculture et de la pêche. En 2000 il est vendu à l'école navale Danoise.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Mir" (Russie) est un trois-mâts carré construit en 1987 en Russie. Le nom signifie Paix en Russe.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Mir" (Russie). Il appartient à l'Académie Nationale maritime russe comme navire-école.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Pogoria" est un trois-mâts goélette polonais construit en 1980 au chantier naval de Gdansk.

Il est le symbole de la constitution de la flotte maritime polonaise.

Ses voiles carrées, aux formes peu conventionnelles ont servi de modèle à trois autres navires.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Shtandart" (Russie) a été construit par le Centre d'éducation maritime de Saint-Petersbourg dans le cadre du Shtandart Project. Ce projet consiste à former de jeunes russes à la construction navale en bois et à la navigation traditionnelle à la voile.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Shtandart" (Russie). Son nom signifie l'étendard en Russe, il est la réplique d'une frégate russe. Aujourd'hui il est un navire-école ainsi qu'un bateau musée.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"L'Artémis" (Pays-Bas) a été construit en 1926 en Norvège, son nom signifie déesse de la chasse, jusqu'à la fin des années quarante ce voilier servi de bateau de pêche allant principalement dans les mers polaires du nord et du sud. Dans les années cinquante l'Artémis a été exploité comme cargo entre l'Asie et l'Amérique du sud, puis a été acheté par un Danois qui le fit évoluer vers le trois-mâts que l'on connait aujourd'hui.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Un vol de cygnes remonte la Seine...

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

En guise de bouquet final, "Le Monge" vient nous impressionner par ses dimensions hors normes! Ce bâtiment d’essais et de mesures, qui tranche au milieu des voiliers, est un bâtiment est en service dans la marine nationale depuis 1992.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Ses missions techniques principales sont : la trajectographie et l'observation radar et optique des missiles balistiques ou tactiques, la poursuite de satellites et, beaucoup plus rarement, la mise en œuvre ou la poursuite de cibles aériennes pour l'entraînement des forces.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Les au-revoirs de l'équipage!

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Petit zoom sur l'équipage de ce géant des mers.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

"Le Monge​" est le seul bâtiment de ce type dans la marine militaire française et l'un des rares dans le monde. Il a participé en outre aux opérations militaires aux abords des côtes de Lybie.

Armada de Rouen 2013 : La Grande Parade

Et pour clore cette parade, voici "L'Atlantis", un trois-mâts goélette appartenant à la compagnie the Talship compagny des Pays-Bas. Au début des années 1980, son propriétaire néerlandais, le transforme en voilier de croisière pour naviguer en Europe Occidentale et en mer des Caraïbes.

Merci pour votre visite.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire sur ce blog et de vous abonner. Cela vous permettra d'être tenu au courant automatiquement à chaque mise à jour.

N'hésitez pas non plus à cliquer sur "j'aime", à "partager" cette page.

Les autres thèmes sur l'Armada de Rouen 2013 :

Repost 0
/ / /
Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

J'arrive à Rouen au milieu d'une foule compacte!

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Premier plan, Le "Kruzenshtern" (Russie)

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Kruzenshtern" (Russie) Construit sous le nom de « Padua » (Padoue en Italie) il a été donné à l’URSS en 1946 au titre des dommages de guerre. Son nom est celui d’un explorateur du XIXème siècle. Aujourd'hui c'est un navire école basé à Kalingrad. C'est le deuxième voilier le plus grand au monde.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Vous reconnaissez peut-être en 1er plan le "Stad Amsterdam" (Pays Bas)

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Kruzenshtern" (Russie) - La proue.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Kruzenshtern" (Russie) - Détails.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Kruzenshtern" (Russie) - La poupe.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Marité" est un trois-mâts goélette Français construit en 1923. il est le denier des terre-neuviers en bois du patrimoine Français. A la base il était destiné au travail de morutier, mais au fil des ans il est devenu un bateau de plaisance. Ce navire servira à l'émission Thalassa durant quelques années.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Mir" (Russie) est un trois-mâts carré construit en 1987 en Russie. Le nom signifie Paix en Russe. Il appartient à l'Académie Nationale maritime russe comme navire-école.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Marité" et "Le Belem"

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

L'ancre du "Tenacious" (Grande Bretagne) qui contraste avec sa coque.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Tenacious" (Grande Bretagne) : la proue. Vous verrez ce bateau en entier dans le dernier reportage.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le JR Tolkien" (Pays-Bas) : vu dans le 1er reportage

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Mercedes" (Pays Bas) à été construit sous le nom d'Huibertje en 1958. Il est entièrement restauré en 2005 sous le nom de Mercedes. Sa coque est en acier noire, il s'agit d'un deux mâts à voiles carrées de hautes technologies.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Gulden Leeuw" (Pays Bas) en 1er plan (vu au 1er reportage) et au fond et "Le Dar Mlodziezy" (France)

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Dar Mlodziezy" (Pologne), signifie "Don de la jeunesse". Ce voilier a été construit grâce au jeunes de la région de Gdansk. Il devient un voilier-école et il est équipé de radars, de systèmes de communication par satellite, d'équipements de sécurité... En ce qui concerne sa coque, il a la poupe carrée, ornée de sabords de chasse et de galions, un mélange de tradition et de modernité. Avec plus de 100 mètres de long, il fait partie des plus grands voiliers-écoles du monde.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Pont Gustave-Flaubert : c'est un pont levant routier sur la Seine à Rouen dans la partie ouest de la ville, qui marque la limite de la partie du fleuve accessible aux navires de mer. Il a été mis en service le 25 septembre 2008, après quatre années de travaux. Le levage de la travée centrale nécessite de couper la circulation routière.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Vue générale sur les voiliers cernés par les navires de guerre.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Skjold" est un patrouilleur Norvégien, un vrai bijou de technologie. Il a été construit en 1999. Son nom signifie "Bouclier". Ce bateau militaire appartient à la Royal Norvegien Navy. Il est fait en fibre de verre et en carbone.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Bir Anzarane" (Maroc) est un patrouilleur hauturier de la Marine royale marocaine.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Wylde Swan" (Pays Bas). Il a été construit en 1920 à Kiel en Allemagne sous le nom de Jemo et était utilisée pour la pêche aux harengs. Le navire est mis hors service à la fin du 20ème siècle. Il a souvent changé de propriétaires avant d’être converti en schooner en 2010. C’est actuellement la plus grande goélette à hunier à deux mâts du monde.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Détails du "Wylde Swan"

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) est un navire à voile de 3 mâts mesurant 74 mètres. Il est une réplique à l’échelle réelle d’un vaisseau marchand éponyme du 18ème siècle. Ce navire a été construit entre 1995 et 2003. L'original a coulé dans le port de Göteborg en 1745 en revenant de chine.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - La Proue

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Götheborg" (Suède) - Détails de la Proue

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Portrait du Capitaine!

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Portrait vraisemblablement du Capitaine du "Bir Anzarane" patrouilleur de la Marine royale marocaine.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Sur les quais, il m'arrive de faire de belles rencontres en témoigne ce bouquet de sourires!

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Cuauhtémoc", construit à Bilbao en 1982, appartient à la Marine mexicaine qui l'utilise comme navire-école. Il est un symbole au Mexique car il illustre l'esprit de combativité et d'indépendance, par référence à l'empereur Cuauhtémoc. Ce dernier figure d'ailleurs sur la proue du bateau.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Cuauhtémoc", zoom sur sur la proue du bateau.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Membres de l'équipage du "Cuauhtémoc".

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Le "Cisne Branco" est le navire école de la marine brésilienne, et le vaisseau ambassadeur d'une nation, construit à l'occasion des célébrations du 500ème anniversaire de la découverte du Brésil. Ses missions étant de représenter le Brésil lors des évènements nautiques nationaux et internationaux.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Voici "Le Monge​", un bâtiment d’essais et de mesures qui tranche au milieu des voiliers! Ce bâtiment est en service dans la marine nationale depuis 1992.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Ses missions techniques principales sont : la trajectographie et l'observation radar et optique des missiles balistiques ou tactiques, la poursuite de satellites et, beaucoup plus rarement, la mise en œuvre ou la poursuite de cibles aériennes pour l'entraînement des forces.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Monge​" est le seul bâtiment de ce type dans la marine militaire française et l'un des rares dans le monde. Il a participé en outre aux opérations militaires aux abords des côtes de Lybie.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Dar Mlodziezi" (Pologne) à nouveau

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"L'Etoile du Roy" (France) est la réplique d'une frégate corsaire malouine de 1745. Ce navire 3 mâts de 310 tonneaux avec 240 hommes d'équipage était armé de 20 canons. Construit en 1996 en Turquie sous le nom de "Grand Turk", il est depuis 2010 le navire amiral de la flotte Etoile Marine.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"L'Etoile du Roy" - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Etoile du Roy" - La poupe

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Santa Maria Manuela" est un navire-école du Portugal. Avec le Créoula, il est un des survivants de la flotte morutière portugaise. Au début c'était un navire de pêche à la morue sur les bancs de terre neuve au canada. De nos jours ce voilier est utilisé pour du tourisme culturel.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Shtandart" (Russie) a été construit par le Centre d'éducation maritime de Saint-Petersbourg dans le cadre du Shtandart Project. Ce projet consiste à former de jeunes russes à la construction navale en bois et à la navigation traditionnelle à la voile. Son nom signifie l'étendard en Russe, il est la réplique d'une frégate russe. Aujourd'hui il est un navire-école ainsi qu'un bateau musée.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Shtandart" (Russie) - Détails

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Shtandart" (Russie) - La poupe

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Stad Amsterdam" en 1er plan

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Le "Kruzenshtern" (Russie) à gauche et "Le Mir" (Russie) à droite sous les belles lumières de fin de journée

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

"Le Marité" (France) vu en début de ce reportage

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Une journée se termine sous les rayons dorés du soleil.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Une journée radieuse se termine... avec des images plein la tête que j'ai eu le plaisir aujourd'hui de vous faire partager.

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Les voiliers ne sont pas encore couchés, leurs lumières nous offrent une "Armada by night" mémorable!

Armada de Rouen : les bateaux sont amarrés à Rouen

Histoire de patienter jusqu'au feu d'artifice juste derrière le Pont Flaubert qui vient clôturer cette longue journée chargée en découvertes.

La 3ème partie : la grande parade : tous les voiliers descendent le fleuve pour un "aurevoir" prestigieux... à venir prochainement!

N'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletters sur le menu gauche sous la rubrique "pages" pour être tenu informé automatiquement à chaque nouvelle mise à jour de ce blog et à chaque nouveau reportage.

N'hésitez pas non plus à cliquer sur "j'aime", à "partager" cette page ou à laisser un commentaire en bas de cette page... Avec mes remerciements.

Toutes les photos présentes sont disponibles à la vente en HD ainsi que des centaines d'autres sur ce sujet.

Repost 0
/ / /
Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" (Pays-Bas)

J'ai eu le plaisir d'assister à l'Armada de Rouen 2013, manifestation qui s'est déroulée du 6 au 16 juin dernier et qui a rassemblé les plus beaux voiliers du monde. Le but pour moi était de remonter la Seine jusqu'à l'estuaire pour voir une partie des voiliers remonter le fleuve jusqu'à Rouen et évoluer dans un milieu naturel.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Gulden Leeuw" (Pays-Bas)... et un cygne en plein envol

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Gulden Leeuw" (Pays-Bas) C'est une goélette à hunier à trois-mâts construite en 1937 pour le ministère danois de l'agriculture et de la pêche. En 2000 il est vendu à l'école navale Danoise.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

Plus vieux bateau de la Marine Nationale Française "Le Mutin" est encore en service. Il a été lancé en 1927 aux sables-d'Olonne. Le Mutin effectue des missions d'instruction et de représentation sur la façade atlantique française.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"JR Tolkien" (Pays-Bas) : Au début le JR Tolkien s'appelait Dierkow, c'était un bateau qui était utilisé pour transporter les marchandises dans la mer du nord et dans la mer baltique. En 1996 le bateau est acheté par un Hollandais qui l'a transformé en bateau de croisière luxieux. Il possède 11 cabines avec douche et wc. Le salon pricipale peut accueillir jusqu'à 50 personnes pour dîner.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

D'autres bateaux étaient amarrés avant leur remontée sur Rouen histoire de les admirer d'un peu plus près!

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Etoile du Roy" est la réplique d'une frégate corsaire malouine de 1745. Ce navire 3 mâts de 310 tonneaux avec 240 hommes d'équipage était armé de 20 canons. Construit en 1996 en Turquie sous le nom de "Grand Turk", il est depuis 2010 le navire amiral de la flotte Etoile Marine.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" qui s'était amarré à Caudebec en Caux avant son arrivée à Rouen.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" a été construit de 1997 jusqu'en 2000. C'est un clipper trois-mâts et il est le plus jeune de sa catégorie, sa coque est métallique. Ce voilier a été construit par des chômeurs en réorientation et des jeunes ayant terminé leurs études secondaires. Ce projet a été une véritable dynamique sociale pour la ville d'Amsterdam.

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

Mieux vaut ne pas avoir le vertige!!

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" Détails

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" Détails

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" Détails

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

"Stad Amsterdam" Détails

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

Quand les cargos viennent jouer les trouble-fêtes!!

Armada de Rouen 2013 : Les voiliers remontent la Seine

C'est à Jumièges, à 30 kms de Rouen, sur la route des abbayes que va s'arrêter mon escapade tout au long des méandres de la Seine à l'affût des derniers bateaux remontant vers la ville aux 100 clochers. Repos bien mérité avec cette vue magnifique sur ces paysages en bord de Seine baignés d'une belle lumière de fin de journée. Derniers moments de silence avant la foule et le bruit qui m'attendent à Rouen autour de tous ces voiliers...

La 2ème partie : les bateaux amarrés à Rouen est à venir prochainement.

La 3ème partie : la grande parade : tous les voiliers descendent le fleuve pour un "aurevoir" prestigieux... à venir prochainement.

N'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletters sur le menu gauche sous la rubrique "pages" pour être tenu informé automatiquement à chaque nouvelle mise à jour de ce blog et à chaque nouveau reportage.

N'hésitez pas non plus à cliquer sur "j'aime", à "partager" cette page ou à laisser un commentaire en bas de cette page... Avec mes remerciements.

Toutes les photos présentes sont disponibles à la vente en HD.

Repost 0